La position (plus qu'ambigüe) du maire de Réalmont.

Nous avons rencontré Monsieur Viaule, maire de Réalmont pour aborder avec lui le problème du contournement de Réalmont.

 

Cette rencontre a été très décevante mais pas inintéressante et ce compte rendu devrait permettre aux Réalmontais de comprendre la vraie raison de l'absence de Déviation depuis 50 ans !

 

Il nous annonce que sa seule intervention au niveau de la RD612 consiste à modifier le carrefour avec la D4 afin de fluidifier la circulation sur cet axe. Son projet aurait uniquement pour but d'améliorer les entrées de ville. Il n'est pas question de modifier le nombre de véhicules mais uniquement de les ralentir. Quand on lui parle de dévier les poids lourds par la RD41, ce n'est pas lui qui serait en cause, seul le Conseil Départemental a la possibilité de faire cela, il désire uniquement rendre le centre de Réalmont plus sur et plus agréable. Officiellement sa position est : "nous ne changerons pas les flux de circulation, les camions continueront majoritairement de passer par Réalmont". Si on lui demande si il aura le même discours mardi 3 lors de la réunion publique sur l'aménagement du centre ville, il botte en touche et il nous prévient, nous n'aurons pas la parole!

Cependant, on comprend bien qu'il souhaite que les poids lourds utilisent cet axe (la RD41) plutôt que le centre de Réalmont. Quand nous lui faisons remarquer qu'il n'est pas adapté, il nous précise que ce n'est pas de son ressort mais que le Conseil de Département va améliorer cette route en adaptant les entrées et certains virages. Pour lui cette route est suffisamment large avec des bas cotés de deux mètres et le seul point noir serait Escarliot que le conseil de Département doit traiter.  Il ne veut pas entendre que toute la route (6km) devait être refaite pour l'adapter à un tel trafic. Pour rappel, cette route fait un mètre de moins que la RD612 hors agglomération, sa largeur est celle de la RD612 dans Réalmont !

 

Quand on lui parle de déviation en site propre, c'est inenvisageable d'après lui car le département n'en a pas les moyens. Il nous dit avoir fait la demande au Président du Conseil de Département dès son arrivée au poste de maire. Le président aurait alors répondu que cette solution est inenvisageable du point de vue financier. Il n'est pas allé plus loin.

 

Cependant, si on approfondit un peu la question on arrive toujours au même argument, le détournement de tous les véhicules. "Je n'en veut pas, économiquement, ce serait la mort du village les commerçants n'en veulent pas". Puis plus tard, "quand je discute avec les Réalmontais, ils n'en veulent pas" !. Et si cela ne s'est pas encore fait cela serait du à la mauvaise volonté des Lombersois, il faudrait savoir !

 

Il prétend connaître le dossier par coeur mais si on lui rappelle que des études approfondies avaient été promise par le Conseil Départemental en 2012 concomitamment à la levée de réservation des terrains autour du Caylou, il dit ne pas être au courant !

 

Il estime que "la déviation devrait être faite du Coté Ronel pour prendre en compte les camions de carrières", bien sur ce serait plus long... Et donc 3 fois plus cher et encore moins envisageable ! Plus tard il nous dit qu'il va réserver des terrains pour dévier les camions de ces mêmes carrières, il a donc déjà la solution à ce problème alors pourquoi un contournement par Ronel ?

 

Les seuls points positifs de cette rencontre sont :

Il va demander le classement de certains terrains en non constructibles entre Lombers et Réalmont afin de laisser la possibilité dans l'avenir de réaliser la déviation en site propre de ce côté. Il pense cependant qu'il est impossible d'arriver directement au rond point d'Intermarché car l'urbanisation y serait trop importante. Il nous annonce par ailleurs qu'il va bloquer des terrains pour réaliser une déviation des poids lourds en provenance de Lafenasse

 

Il accepterait de refaire une demande commune avec les autres élus concernés (3CT maire de Lombers....) de déviation en site propre au Conseil Départemental, mais il pense que cette demande serait sans effet.

Nous lui avons bien précisé que nous sommes bien conscients des problèmes financiers du département mais que rien n'empêche de réaliser une étude de faisabilité et de coût pour un projet qui ne pourrait pas être réalisé avant quelques années.

 

Vous pouvez aussi consulter la réponse de Monsieur Viaule à l'intervention de Karen Erodi au conseil municipal.

 

Il est grand temps que les habitants et les élus de Réalmont prennent conscience que le problème de la traversée de Réalmont ne peut être résolu que par une déviation en site propre et qu'ils le fassent savoir.